ثانوية بلحاج عبد الهادي شارف *عين مران*

ثانوية بلحاج عبد الهادي شارف *عين مران*

منتدى ثانوية بلحاج عبد الهادي الشارف منتدى تعليمي هادف خاص بشؤون المتمدرسين والاساتذة
 
البوابةالرئيسيةمكتبة الصورس .و .جبحـثالتسجيلدخول
اللهم اجعلنا من الذين: اذا احسنوا استبشروا***** واذا اساؤوا استغفروا*****و اذا نجحوا ضاعفوا جهود البذل والعطاء اللهم ارزقنا حبك ، وحب من يحبونك، و ارزقنا الأخوة، و الاتحاد، و التعاون، و التفاهم. اللهم انفعنا بما علمتنا ، وعلمنا ما ينفعنا ، وزدنا علما و خيرا. اللهم ياناصر المستضعفين ، انصرنا على انفسنا و على أنقسامنا، و انر قلوبنا و عواطفنا من أوساخ الدنيا، و خذ بايدينا الى طريق الحق. و أحفظنا من الفتن ما ظهر منها و مابطن، و ارزقنا الثبات و اليقين، والصبر و الهداية. انك على كل شيء قدير.
اللهم اغفر لي ما قدمت وما أخرت وما أسررت وما أعملت وما أسرفت وما أنت أعلم به مني أنت المقدم وأنت المؤخر لا إله إلا أنت
اللهم إني أعوذ برضاك من سخطك وأعوذ بمعافاتك من عقوبتك ، وأعوذ بك منك لا أحصي ثناء عليك ، أنت كما أثنيت على نفسك
بحـث
 
 

نتائج البحث
 
Rechercher بحث متقدم
المواضيع الأخيرة
» من يحل هذا اللغز
الأربعاء مايو 15, 2013 12:51 pm من طرف sahara

» هههههههههههههههههههههه
الأحد فبراير 24, 2013 11:21 am من طرف nesrine

» سنة “ . .[ مضتّ من عمريّ ]
الأحد فبراير 10, 2013 3:55 am من طرف برهومة

» هههههههههههههههههههههه
الجمعة فبراير 08, 2013 9:04 am من طرف amir b13

»  الاجابات الجزائرية المقنعة ادخل وشووووووووف
الجمعة فبراير 08, 2013 8:53 am من طرف amir b13

» جئتكم لااحمل سوى قلبي وقلمي فهل من مرحب من برهومة
الجمعة فبراير 08, 2013 8:41 am من طرف amir b13

»  مطلع العام الجديد ***
الجمعة فبراير 08, 2013 8:28 am من طرف amir b13

» لماذا يكره التلميذ الفصل ؟
الأربعاء يناير 02, 2013 9:25 am من طرف برهومة

» ملك الموت :
الأربعاء يناير 02, 2013 8:44 am من طرف برهومة

ازرار التصفُّح
 البوابة
 الفهرس
 قائمة الاعضاء
 البيانات الشخصية
 س .و .ج
 ابحـث
منتدى
التبادل الاعلاني
pubarab

شاطر | 
 

 la femme dans l'islam

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
خاشية الرحمان
المدير العام للمنتدى
المدير العام للمنتدى
avatar

الماعز
عدد المساهمات : 209
تاريخ التسجيل : 29/09/2008
العمر : 27
المزاج : الخيل و الليل و البيداء تعرفني

مُساهمةموضوع: la femme dans l'islam   الإثنين مارس 09, 2009 11:37 am

Aujourd'hui, quand on entend les mots "femme musulmane", les qualificatifs qui viennent à l'esprit sont : "diminuée, arriérée, humiliée". A l'origine de cela, plusieurs siècles de dénigrement et de contorsion de la vérité. Oui, l'image a été volontairement transformée afin qu'elle ne puisse agir avec son efficacité. "Ils veulent éteindre par leur bouche la lumière qu'ALLAH a envoyée, alors qu'ALLAH en est à compléter cette lumière, n'en déplaise aux gens".
On pousse le comble jusqu'à critiquer l'Islam, alors que c'est lui qui a élevé la femme à la dignité humaine. Le Coran dit "… les femmes ont des droits tout comme elles ont des devoirs. Cependant, les hommes ont un degré au-dessus d'elles". (2-228).
En Islam, la femme est un être humain à part entière. Tout être humain étant esclave d'ALLAH et astreint à ses ordres d'une part ; et détenteur des droits d'autre part, il en sera de même pour la femme.



Bien sûr, la nature de la femme étant quelque peu différente de l'homme, il est tout à fait normal qu'à côté de certains devoirs et droits communs, il y ait d'autres devoirs et droits spécifiques à elle.

Qui dit devoirs d'un individu dit droits d'un autre, et, pareillement, droits d'une personne signifient devoirs d'une autre. Les devoirs de la femme peuvent ainsi être classés en deux catégories :

Les devoirs résultant des droits d'ALLAH.
Les devoirs résultant des droits d'autres êtres humains.
Parmi les devoirs spécifiques à la femme, ALLAH lui a ordonné une tenue vestimentaire particulière. Tenue qui, aujourd'hui - n'ayons pas peur des mots" - étonne. Pourtant, à bien y réfléchir, elle est tout ce qu'il y a de plus sage.

Il est dans la nature humaine de réprouver les relations extra-maritales. Tout humain digne de ce nom considère cela comme grave. Les Ecritures Anciennes disent : " Tu ne commettras pas l'adultère", (car) c'est un acte honteux. Et quelle mauvaise voie ! (17-32). L'Islam interdit donc tout ce qui contribue à approcher de l'adultère. La prudence même veut que bien avant le danger proprement dit, l'accès à toute zone adjacente soit interdit.

C'est pourquoi l'islam a interdit les préliminaires à ce péché, comme le toucher, les conversations, les rencontres, le regard volontaire, la pensée volontaire. Maîtriser sa pensée dépends de chaque individu, il ne peut donc y avoir de loi collective à ce sujet. Pour le reste, c'est-à-dire les conversations, rencontres et regards, l'Islam a pris des dispositions.

ALLAH, dans le Coran, dit aux épouses du Prophète Mouhammad (paix et bénédictions soient sur lui) et aux autres femmes à plus forte raison : " Si vous craignez ALLAH, n'arrangez pas (votre voix) en parlant (à un étranger : personne qu'on peut se marier d'après la loi islamique), de crainte que ne vous celui dans le cœur duquel il ya une maladie et dites des paroles convenables. Et restez chez vous et ne vous exhibez pas comme on s'exhibait aux temps de l'Ignorance Première" (33-33). ALLAH dit aussi : "Et dis aux croyantes de baisser leur regard, de préserver leur chasteté et de ne pas montrer leurs parures" (24-31). "O Prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, qu'elles rabattent sur elles leur voile. Ceci favorisera le fait qu'elles soient reconnues et qu'elles ne soient pas importunés" (33-59).

Ce dernier verset souligne un des avantages de cet habit : les voyous et autres chenapans s'évertuent à importuner les femmes habillés indécemment.

La tenue vestimentaire prescrite par l'Islam permet ainsi de dissimuler les femmes aux regards qui ne demandent qu'à les dévorer.

Voici bien la sagesse de l'Islam : des mesures préliminaires afin de diminuer les risques du plus grave.

Par ces mesures, l'Islam veut aussi que la femme se réserve à son mari, se consacre à sa famille, afin que soit fondée une famille, une vraie, avec toute la tendresse et le bonheur qu'elle peut renfermer.

Car la femme a aussi des devoirs envers sa famille. Premièrement celui de servir son mari. La parole suivante du Prophète (psl) est suffisante pour nous montrer le point de vue de l'Islam en la matière. Il dit : "Si j'ordonnais à quelqu'un une prosternation de respect à quelqu'un, c'est bien à la femme que j'ordonnerais de se prosterner devant son mari". (Cité dans Mishkat).

La femme doit aussi s'occuper de ses enfants, leur donner une éducation de base pour leur croyances, leurs actions, leurs manières.

Etant la première école des enfants, celle qui les marquera toute leur vie durant, elle doit faire preuve de toute sa sagesse et sa douceur pour leur inculquer ces éléments de base. Ces tâches aussi sont des obligations sur elle, et leur application lui vaudra des récompenses dans l'Au-delà. Une Tradition dit : Que quelqu'un éduque son enfant vaut mieux pour lui que de se donner une mesure de grain en charité". (Rapportée par Tirmizi).

Si toutes les mères de famille remplissaient leur rôle, il y a aurait aujourd'hui moins de délinquances chez les jeunes, moins de violence, moins de drogue, moins de suicide.

Aujourd'hui nous considérons ces préceptes - tant l'apparence vestimentaire que le rôle de la femme à son foyer - comme une entrave à notre progrès et à notre intégration dans la société moderne. Nous oublions qu'à travers les siècles, les outils et les machines ont û changer, mais l'être humain, lui, est toujours le même. La nature humaine n'a pas plus progressé que les corps ont changé de forme. "… la nature qu'ALLAH (vous) a donnée, selon laquelle il a crée les hommes. Pas de changement à la création d'ALLAH" (Coran : 30-10). C'est pourquoi les ordres d'ALLAH sont toujours d'actualité, quand bien même trente siècles se seraient écoulés depuis leur promulgation.

Et puis l'Islam n'a jamais obligé la femme a resté cloîtrée entre quatre murs, ni à rester en retrait total de la société. A côté des devoirs qui lui incombent, la femme possède plusieurs droits. Tout en restant dans les limites de la Sharia (loi islamique), elle peut très bien s'instruire, faire des achats, aider son mari, avoir des loisirs, voyager.

Une fois les femmes firent part au Prophète Mouhammad (psl) de leur désir de se rassembler afin d'écouter ses paroles. Ce à quoi le Prophète (psl) donna son accord (d'après une Tradition rapportée par Boukhari). Aicha (ra) avait acheté Barira (ra), qui était esclave, sur cette Tradition, Boukhari titre : "Vendre et acheter avec des femmes". Asma bint Abi Bakr s'occupait du chameau et du cheval de son mari et se rendait pour ces tâches au champ de celui-ci (d'après une Tradition rapportée par Boukhari).

Aicha (ra) avait des poupées en chiffon et jouait avec ses compagnes. Le Prophète (psl) lui fit voir le jeu des Abyssiniens qui maniaient la lance dans la cour de la Mosquée. Il avait même fait avec elle une course à pied qu'Aïcha (ra) avait gagné. Plus tard, ayant pris du poids, elle perdit, ce qui fit dire au Prophète (psl) : "Nous sommes à égalité à présent" (d'après une Tradition rapportée par Boukhari).

L'Envoyé d'ALLAH (psl) a dit : " Il n'est pas permis à une femme qui croit en ALLAH et au Jour Dernier d'effectuer un voyage (à pied) de trois jours et de trois nuit (ou la distance équivalente en quelque temps que ces soit), sauf si elle est accompagnée de son mari ou d'un proche avec qui elle ne peut se marier. (Rapportée par Boukhari).

On doit cependant se souvenir que tous ces actes sont permis lorsqu'ils n'entraînent pas d'autres actes interdits.

Voilà pour quelques droits et devoirs de la femme.

Reste un point à éclaircir :

Une contradiction peut apparaître entre deux devoirs différents. Supposons que le mari ordonne à sa femme de ne pas accomplir une prière obligatoire (Il y en a cinq par jour). Ici l'ordre d'ALLAH, la prière obligatoire, est opposé à l'ordre du mari.

Pour de telle contradictions, il faut se souvenir de deux règles :

Le droit d'ALLAH passera avant le droit d'un être humain ; ensuite le droit du mari passera avant le droit des parents.
Le devoir obligatoire passera toujours avant l'acte surérogatoire.
Dans l'exemple cité ci-dessus, la femme devra accomplir la prière obligatoire et n'obéira pas à son mari. Nul besoin cependant, pour elle, d'entrer en conflit avec lui et de l'injurier. Elle peut très bien, avec sagesse et calme, accomplir sa prière obligatoire dans l'heure réglementaire lorsque son mari sera sorti. Elle lui expliquera plus tard avec douceur ce qu'elle a fait et pourquoi l'a-t-elle fait.

Prenons un autre exemple : le mari demande à son épouse de ne pas accomplir la prière (pas obligatoire mais qui permet de rapportée des récompenses) et de préparer ses affaires parce qu'il se rends soudainement en voyage. Ici, une action surérogatoire, la prière non-obligatoire, est confrontée à une autre, obligatoire, celle de s'occuper de son mari. En vertu de la seconde règle énoncée plus haut, l'épouse délaissera cette prière pour préparer les affaires de son mari.

Un troisième exemple : l'enfant a besoin de sa mère, alors que celle-ci est occuper à la récitation du Saint Coran. Elle interrompra alors momentanément sa récitation du Coran, car c'est un acte surérogatoire, pour s'occuper de son enfant, ce qui est obligatoire.

rabi yahdina inchalah
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://benbali.ibda3.org
faccachy



عدد المساهمات : 7
تاريخ التسجيل : 20/03/2010

مُساهمةموضوع: رد: la femme dans l'islam   الجمعة مارس 26, 2010 11:48 am

La femme en Islam !
Un sujet vraiment très intéressant.
Quant on évoque le mot "femme" et on l'associe au mot "Islam" on manque pas de penser vite à Fatima Ezahraa RA !!!
On a tant besoin dans nos lycées de donner le bon exemple de la femme musulmane .. de quoi avons-nous besoin pour cela ?
Quelqu'un peut nous répondre !
Choukran et barakallahofikum
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
خاشية الرحمان
المدير العام للمنتدى
المدير العام للمنتدى
avatar

الماعز
عدد المساهمات : 209
تاريخ التسجيل : 29/09/2008
العمر : 27
المزاج : الخيل و الليل و البيداء تعرفني

مُساهمةموضوع: رد: la femme dans l'islam   السبت مارس 27, 2010 10:59 am

fika baraka akhi i
je suis tres contente de votre reponse
il y a aussi dans notre lycée des filles machaalah

i
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://benbali.ibda3.org
 
la femme dans l'islam
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1
 مواضيع مماثلة
-
» الله غالبErreur dans l'adresse
» مراجعة نهائية لغة فرنسية للصف الاول
» La Ficelle, Guy de Maupassant
» Les rapports entre la publicité et l’art
» LA METROPOLISATION DANS LE MONDE

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
ثانوية بلحاج عبد الهادي شارف *عين مران* :: منتدى العام :: منتدى اللغات :: قسم اللغة الفرنسية-
انتقل الى: